Rechercher

Mon enfant mord!


« Mon fils de 4 ans a mordu sa petite-sœur, j’avais à peine le dos tourné. Je l’ai puni et je l’ai prévenu que s’il lui faisait encore du mal, je ne m’occuperai plus de lui. Mais le lendemain, mon fils était tout fier de dire qu’il avait mordu sa sœur. Je me demande si ma menace de ne plus m’occuper de lui, l’empêchera de recommencer… »

Maeva, maman de Sacha 4 ans et de Jade 8 mois

Pourquoi mon enfant mord ?


Tout dépend de l’âge, de la naissance à 18 mois, l’enfant amène tout à la bouche et les mordille car il découvre son environnement.

De 13 à 24 mois, il s’agit généralement de la percée de plusieurs dents. Donc cela peut-être un moyen de soulager une douleur.

Tant que l’enfant n’a pas acquis le langage, il exprime ce qu’il ressent par les gestes: il tire, attrape, montre, pince, pousse ou MORD. Il mord AUSSI pour faire comprendre qu’il n’est pas content.

Plus il va développer la parole et s’exprimer clairement et moins il va utiliser les cris, les gestes et les morsures pour exprimer ce qu’il veut. Et comme le cerveau de l’enfant n’est pas assez mature, il ne comprend pas les conséquences de son geste.

Le fait de mordre est donc un acte impulsif qu’il ne peut contrôler. Cela est souvent le reflet d’une décharge brutale de tensions, d’une frustration intense, d’un malaise intérieur, qui submergent l’enfant.


Cela vient de se passer, que faire ? Essayez d’en comprendre la cause :


- C’est un bébé, il explore le monde qui l’entoure

- Il a une poussée dentaire

- Il est fatigué

- Il est en colère

- Il est frustré car il n’a pas eu ce qu’il voulait

- Il le fait pour rigoler sans se rendre compte de sa force

- Il essaye de témoigner de l’affection mais de façon inappropriée

- Il veut prendre le jouet que sa sœur a dans les mains

- Il veut attirer votre attention (ou de tout autre adulte, professeur, …)

- Il a besoin de se défouler

- Il se défend en essayant de repousser un autre enfant

- C’est la réponse à un autre enfant qui l’a mordu ou tapé

- Il n’est pas habitué à être avec autant d’enfants autour de lui (nouvel environnement, situation, …)

Des pistes pour réagir


Vous avez compris la raison ? Cependant, il ne faut pas accepter ce comportement, ni le laisser faire (dans les cas des 2 premiers points ci-dessus, il peut mordiller des objets)


1. Vous devez intervenir mais ne pas le mordre à votre tour pour lui montrer ce que cela fait de se faire mordre. Répondre à un comportement agressif par un autre, n’est pas l’exemple à montrer à l’enfant. Cela pourra même le conforter dans son geste : « Papa ou maman me mord aussi, donc c’est autorisé ». De ce fait, vous perdrez toute légitimité et vous insécurisez l’enfant. Un STOP ou un NON ferme sont souvent la meilleure solution. Il comprendra que son geste est inacceptable.


2. Il est important de prendre soin de l’enfant mordu, en le soignant (si nécessaire) et en le consolant. En s’occupant tout de suite de l’enfant mordu, votre enfant verra qu’il n’a pas attiré l’attention sur lui en mordant mais sur un autre enfant.


3. Evitez les longs discours : il faut le regarder dans les yeux, en lui parlant fermement mais calmement :

« Je ne veux pas que tu mordes les autres, c’est interdit »

« Regarde, elle a eu mal, elle pleure »

« Tu as le droit de dire que tu n’es pas content en disant NON, mais pas en mordant"

« Tu voulais le nounours de Jade, tu pouvais lui demander gentiment »

Par contre, dans cette situation comme dans une autre, évitez de critiquer l’enfant, il est important de ne rester que sur le comportement. Ne lui dites pas « Tu es méchant, tu es un mauvais garçon, … », cela va nuire à son estime de lui-même en lui donnant une étiquette.


4. Réparation. En effet, l’enfant peut réparer en demandant pardon, en embrassant l’enfant mordu, le câliner, s’excuser et si c’est possible, dire qu’il ne recommencera plus.


5. Si l’enfant recommence : vous pouvez éloigner l’enfant mordu, en lui expliquant qu’il a eu mal, qu’il faut faire une pause. Il faut être vigilant les jours qui suivent la morsure et intervenez immédiatement si vous sentez que votre enfant va mordre à nouveau, et ce, en redirigeant son attention, en rappelant la règle d’interdiction. N’hésitez pas à rester près de lui.


6. Il est important de valoriser toutes les tentatives pour prendre la parole, plutôt que d’utiliser la bouche pour mordre. « Bravo ! Tu l’as dit avec des mots ».

Lorsque l’enfant est capable de mettre des mots sur ses émotions, sur qui ne va pas, … il arrête souvent de mordre.


Raulier Valérie

Neuropsychologue – psychologue

Fondatrice et coordinatrice du cabinet La clé de la réussite

Agrégée en sciences psychologiques

Coach scolaire

www.cabinetlacledelareussite.com


*Marie Costa, 100 idées pour éviter les punitions. Editions Tom Pousse, 2019

0 vue

LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

© La clé de la réussite 

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon