Rechercher

Qu’est-ce qu’un neuropsychologue ?


Comme son nom l’indique, le neuropsychologue est un professionnel diplômé d’un master en psychologie spécialisé en neuropsychologie. Son rôle est de comprendre le fonctionnement cognitif, c’est-à-dire comprendre des fonctions telles que la mémoire, l’attention, et d’autres fonctions plus complexes. À titre d’exemple, saviez-vous que nous n’avions pas qu’une seule mémoire ? Il en existe bien plus. Le neuropsychologue intervient, entre autres, pour évaluer ces différentes mémoires (direction l’article intitulé « Comment fonctionne notre mémoire ? » pour en savoir plus !)


Quand consulter ?


Il est recommandé de consulter un neuropsychologue lorsque votre enfant présente des difficultés d’apprentissage, de mémorisation, de concentration, de l’hyperactivité, de l’impulsivité, des échecs scolaires à répétition, ...

Consulter un neuropsychologue permettra de mettre en avant (ou non) la présence de troubles cognitifs. Ceux-ci peuvent alors être révélateurs d’un trouble neurodéveloppemental tel que, par exemple, un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité, un trouble développemental de la coordination (dyspraxie), … Mais attention, un trouble neurodéveloppemental n’est pas la seule origine possible des troubles cognitifs. C’est pourquoi le neuropsychologue prend en compte un certain nombre de facteurs, tels que l’anxiété, le sommeil, … Il peut par exemple être également pertinent que l’enfant consulte un neuropsychologue après un traumatisme crânien ou s’il rencontre des difficultés à la suite d’une maladie neurologique.


Mais comment mettons-nous en avant les dysfonctionnements cognitifs ?


Toute une série de tests/d’exercices, de questionnaires et un entretien avec la famille peuvent être réalisés. À la suite de ces tests, nous obtenons des scores qui seront comparés à des normes. Ces normes représentent les scores moyens qu’un enfant de son âge devrait obtenir. Eh oui, il est normal qu’un enfant de 8 ans n’obtienne pas les mêmes résultats à une même épreuve qu’un adolescent de 15 ans.

Le neuropsychologue n’intervient pas uniquement auprès des enfants/adolescents. Il intervient également auprès des adultes et personnes âgées, par exemple, à la suite d’une lésion cérébrale acquise (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral), lorsque l’on suspecte des troubles cognitifs à la suite d’une alcoolodépendance, d’une dépression, ou encore lorsque l’on s’interroge concernant une démence. Tout comme chez les enfants, les résultats obtenus sont comparés à des normes en fonction de l’âge, mais aussi en fonction du niveau d’études du patient.

Le neuropsychologue intervient également dans la réalisation de bilans intellectuels. Ces bilans intellectuels permettent d’estimer le quotient intellectuel (QI). Ils sont nécessaires, entre autres, dans le diagnostic de déficience intellectuelle, ou au contraire, de haut potentiel. Dans certains cas, ils sont également nécessaires pour bénéficier des remboursements logopédiques.


Et après ?


Une prise en charge peut être envisagée si des troubles cognitifs sont décelés. Cette prise en charge peut avoir différents objectifs. La psychoéducation a pour mission de permettre au patient de mieux connaître ses forces et ses faiblesses cognitives. Le patient apprendra à mieux gérer ses difficultés et optimiser ses forces. La stimulation et la rééducation ont, quant à elles, pour but d’entraîner les fonctions cognitives déficitaires. La prise en charge peut également avoir pour objectif l’apprentissage de stratégies compensatoires. Enfin, il est également possible de travailler à l’aménagement de l’environnement du patient, que ça soit l’école, le lieu de travail, la maison, …


Il peut s’avérer aussi qu’il n’y ait aucun trouble mais juste une mauvaise méthode de travail. Alors, le jeune sera pris en charge en coaching scolaire (Cf. article à l’avenir).

Au cabinet La clé de la réussite, tous les coachs scolaires sont neuropsychologues. Une prise en charge peut donc être effectuée de A à Z.

Cela peut être aussi psychologique ou autre. Une prise en charge ou réorientation vous sera alors conseillée suivant la situation.


Quand est-il des remboursements ?


Les consultations neuropsychologiques sont en partie remboursées par les mutuelles en tant que consultations psychologiques. Le montant remboursé peut varier entre 10 à 20 euros en fonction de votre mutuelle pour un nombre défini de séances. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site internet de votre mutuelle :

- https://www.mc.be/mes-avantages/soins-au-quotidien/psycho

- https://www.partenamut.be/fr/remboursements-avantages/psychologie

- http://www.solidaris.be/Namur/remboursements-et-avantages/remboursements/liste-des-remboursements/Pages/psychologie.aspx

- https://www.lamn.be/psychologie

- …



N’hésitez pas à contacter le cabinet La clé de la réussite si vous avez besoin d’aide.



Lambot Julie

Neuropsychologue

0467/07.06.99



NB : Cet article ne prend bien entendu pas en compte toutes les situations où le neuropsychologue peut intervenir.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout