Rechercher

Comment développer l'estime de soi chez votre enfant?

Mis à jour : 21 août 2019





✔ Comment se traduit le manque d’estime de soi de votre enfant ?


De la passivité, le sentiment d’être rejeté, mal-aimé, les comparaisons avec les autres à son désavantage, l’autodénigrement (« je suis nul », « je ne sais pas le faire »,…), le découragement (« je n’y arriverai jamais »), le sentiment d’incompétence (« je ne suis pas capable »), le refus de la nouveauté, la peur de quitter le domicile, peur du regard des autres...Chez l’adolescent, il peut entraîner de la crainte, de la timidité, une difficulté à accepter les critiques et les compliments, le repli sur soi, le refus d’essayer des nouvelles choses, de la difficulté dans la prise de décision, évitement des situations par peur de l’échec…


Comment construire l’estime de soi ?


Favoriser le sentiment de sécurité


- Horaire régulier – routines fixes

- Fiabilité dans la réponse aux besoins affectifs et physiques

- Il doit se sentir aimé (temps partagé (cf. article « remplir le réservoir d’amour », temps pour les câlins, les mots doux,…)

- Réserver du temps pour jouer avec l’enfant

- Tenir ses promesses

- Règles constantes et cohérentes

- Préparer l’enfant aux changements et anticiper avec lui les situations compliquées (par ex, en jouant au jeu des « Et si ? » « que ferais-tu », l’enfant trouve des solutions avec vous et saura ainsi plus facilement réagir face à une situation stressante)

- Apaiser l’enfant lorsqu’il est stressé et angoissé ( ! réponse réconfortante mais pas d’infantilisation !)


Favoriser le sentiment d’appartenance


- Cultiver la fierté d’appartenir à la famille (photos de famille, fêtes d’anniversaire, arbre généalogique à construire avec lui,…), la classe, l’école,…

- Responsabiliser l’enfant en l’accompagnant à surmonter ses difficultés et en acceptant ses erreurs de parcours (l’échec, les chutes,… permettent d’apprendre)

- Instaurer un climat de respect, de confiance et d’empathie au sein de la famille (ex : on ne laisse pas un enfant insulter son frère ou sa sœur sous prétexte que c’est son caractère et qu’on ne sait rien y faire)

- Encourager l’enfant à aller vers les autres (partage, entraide,…) en lui disant comment faire

- Inviter des amis

- L’enfant doit s’affirmer sans agresser et ne doit pas se laisser faire

Favoriser le sentiment de compétence


- Connaitre le niveau de développement de l’enfant (par ex. : on ne demande pas à un enfant de 6 ans, une compétence d’un enfant de 10 ans), il faut être réaliste

- Réactiver le souvenir des réussites passées (conserver ses bons pts, ses médailles,… « tu te souviens du jour où ? »)

- Favoriser l’autonomie (demander à l’enfant qu’il nous le prouve en croyant en lui)

- Offrir des stratégies d’apprentissage

- Dédramatiser les erreurs (on a le droit de se tromper et donner la possibilité de réparer)

- L’encourager en lui montrant qu’il est capable de s’améliorer (« comment vas-tu faire pour descendre cette piste de ski ? », « es-tu partant pour faire la course »,…)

- Favoriser la créativité


Favoriser la connaissance de soi (permet d’intérioriser le sentiment de sa valeur personnelle)


- Tisser une relation de connivence

- Eviter de poser des étiquettes

- Faire prendre conscience à l’enfant qu’il est unique au monde

- Aider l’enfant à surmonter ses difficultés

- Se centrer sur les forces, les qualités et les compétences.


Si vous avez des questions ou si vous avez besoin davantage d’idées pour développer l’estime de soi de votre enfant, n’hésitez pas à nous contacter.

6 vues

LE CABINET

Rue du mouton 7

7800 Ath

NOS HORAIRES

Du lundi au samedi

de 8h à 20h30

NOUS CONTACTER

Contactez directement le professionnel par téléphone ou par mail (ci-dessus)

Si vous avez une question particulière, vous pouvez contacter la coordinatrice du lundi au vendredi de 9h à 12h

Raulier Valérie

Fondatrice et coordinatrice

0477/97.32.43

© La clé de la réussite 

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon