Rechercher

Comment gérer notre frustration ?

Mis à jour : nov. 11


Au quotidien nous faisons, de manière plus au moins régulière, face à des situations générant de la frustration (ex : lorsqu’un membre de la famille nous empêche de regarder notre série préférée, l’impossibilité de réaliser le voyage de nos rêves ou d’acheter un objet nous faisant de l’œil, etc.). Toutefois, depuis quelques mois les mesures sanitaires augmentent ce ressenti jusqu’à le rendre difficilement tolérable.



Que peut-on faire de cette frustration ?


§ Quel message tente de nous transmettre notre frustration ?


Comme toutes les émotions, la frustration a pour mission de nous transmettre une information concernant la situation dans laquelle nous nous trouvons. Elle est plus précisément activée par le sentiment d’impuissance ou d’incertitude lorsque nous ne parvenons pas à atteindre certains désirs ou objectifs. La frustration est un sentiment fugace et passager qui, s’il est accepté et géré adéquatement, n’a pas pour fonction de nous nuire.


§ Pourquoi est-il important de la comprendre et de l’utiliser ?


Lorsque nous n’acceptons pas notre frustration et que nous tentons de la réprimer ou de la dépasser, nous risquons de ressentir un sentiment continu de déception. Or celui-ci est important car il risque de nous démotiver et nous pousser à abandonner nos objectifs/désirs. A long-terme, le sentiment d’impuissance généré par la frustration peut venir activer notre anxiété ainsi que des affects dépressifs. Ainsi, si nous restons dans une posture passive et soumise face à cette émotion, d’autres émotions comme la colère ou la tristesse peuvent nous envahir et nous rendre agressifs ou apathiques.


De plus, en développant une tolérance à la frustration nous pouvons affronter sereinement les difficultés et les échecs rencontrés au quotidien. En effet, notre énergie et nos ressources mentales n’alimentant pas notre colère nous pouvons les déployer pour comprendre les causes de notre frustration, y apporter des changements et dépasser les obstacles sur notre chemin…


§ Comment utiliser les informations fournies par cette émotion ?


- Prendre conscience des signaux d’alerte émotionnels : Apprenez à identifier et reconnaitre les signaux précoces à la frustration.


- Analyser les éléments déclencheurs de l’émotion : Lorsque vous aurez identifié l’émotion, il sera intéressant de vous questionner sur les éléments l’ayant déclenchée. Prenez l’habitude de vous poser des questions sur ce qui provoque cette frustration : « Pourquoi suis-je frustré(e) maintenant ? » ou « Pourquoi cette situation suscite cette émotion et à cette intensité-là ? ».


- Comprendre notre frustration : A partir du moment où nous avons pu identifier les éléments déclencheurs, nous pouvons clarifier les causes de cette frustration et nos besoins fondamentaux. A nouveau, n’hésitez pas à avoir recours aux questions « Quel est mon objectif et pourquoi je suis frustré(e) de ne pas l’atteindre ? », « Qu’est-ce qui explique que cela ne fonctionne pas ? », « Le problème est-il externe à moi-même ou interne ? » ou encore « De quoi ai-je besoin pour ne plus me sentir frustré(e) et être satisfait(e)? ». L’intérêt de ce questionnement est de comprendre le message envoyé par notre émotion. En effet, sans cette compréhension, nous ne pouvons pas utiliser la valeur informationnelle de notre frustration. Ainsi, nous perdons l’aspect constructif et positif de celle-ci.


- Apprendre à utiliser notre émotion pour atteindre nos objectifs : Fort(e)s de notre compréhension émotionnelle nous pouvons développer des outils d’action. En fonction de nos objectifs, nous pourrons dresser les étapes et les outils nécessaires à leurs atteintes. Notre compréhension de nous-mêmes et de nos besoins va participer à notre confiance en nous pour ensuite nous permettre d’anticiper et de surmonter d’éventuelles difficultés. Mais surtout, ce cheminement vers la compréhension de nos émotions favorisera notre acceptation de celles-ci. Ainsi, elles ne seront plus, ou en tous cas moins, perçues comme négatives et à bannir de nos vies.


La compréhension et l’utilisation adéquate de nos émotions relèvent d’un apprentissage. Si celui-ci ne nous a pas été fourni durant notre enfance ou que des évènements de vie nous ont amené à vouloir nous protéger de nos vécus émotionnels, un travail d’acceptation et de gestion émotionnelle peut être mis en place avec un psychologue.


Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter le cabinet La clé de la réussite.


Caroline PIETTE

Psychologue clinicienne agréée / Formation universitaire à la psychothérapie

0470/98.30.60




sources:


Kramer, U. & Ragama, E. (2015). La psychothérapie centrée sur les émotions.


Philippot, P. (2012). Emotion et psychothérapie. Wavre : Mardaga

48 vues

LE CABINET

Rue du mouton 7

7800 Ath

NOS HORAIRES

Du lundi au samedi

de 8h à 20h30

NOUS CONTACTER

Contactez directement le professionnel par téléphone ou par mail (ci-dessus)

Si vous avez une question particulière, vous pouvez contacter la coordinatrice du lundi au vendredi de 9h à 12h

Raulier Valérie

Fondatrice et coordinatrice

0477/97.32.43

© La clé de la réussite 

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon